Festival des Fonderies par Diaba

Depuis 2015, ils ont investi le jardin des Fonderies en y organisant un moment festif et familial dans une atmosphère tropical foisonnant de végétaux venus des quatre coins de la planète.


Deux jours, ces 21 & 22 septembre 2019, teintés d’une atmosphère originale autour des cultures urbaines et afro caribéennes.


L'événement permet à des acteurs du territoire de s’exprimer et partager leurs passions avec la musique comme vecteur de lien social.

On y retrouve chaque année les incontournables : un marché de créateurs, des démonstrations de danses, spectacles de contes, concerts, et défilés de mode selon les années.


UrbainMood : Bonjour Diaba, peux-tu nous parler de ton rôle au sein de l’association Nyatalents ?

Diaba : Je suis la fondatrice et la coordinatrice de projets de l’association Nya Talents.

UrbainMood : On voit bien que Nyatalents est une association plutôt engagée, je me trompe ?

Diaba : Dès lors qu'on décide de lancer son association pour défendre ses convictions on le devient.


UrbainMood : Lorsque l’on veut créer ou devenir membre d’une association, cela commence toujours par une envie de changement, peux-tu nous parler de ce qui t’a motivé à te lancer dans cette aventure ? ​ Diaba : Plusieurs raisons m’ont poussées à le faire. L’envie de promouvoir la culture afro-caribéenne et valoriser les talents issus du territoire. ​En tant que maman de 3 enfants, j’avais envie qu’à travers les ateliers et les événements que je propose les enfants soient sensibilisés à la diversité culturelle dès leur plus jeune âge. C'est pourquoi j’ai lancé le "Festival des Fonderies” et “Voyage à travers les mots” en 2015 où nous proposons plusieurs types d’atelier : ​

  • Des lectures de contes bilingues à voix haute en musique

  • Des ateliers d’éveils à la musique

  • Des ateliers artistiques (illustrations)


UrbainMood : Vous organisez le "Festival des Fonderies" qui a eu lieu pour la 5ème année consécutive le 21 septembre, explique-nous le concept de l’événement ? ​ Diaba : Depuis 2015, on a investi le Jardin des Fonderies en y organisant un moment festif et familial dans une atmosphère tropicale foisonnant de végétaux venus des quatre coins de la planète. Deux jours teintés d’une atmosphère originale autour des cultures urbaines et afro caribéennes. ​ L'événement permet à des acteurs du territoire de s’exprimer et partager leurs passions avec la musique comme vecteur de lien social. On y retrouve chaque année nos incontournables : un marché de créateurs, des démonstrations de danses, des spectacles de contes, des concerts, des défilés de mode selon les années. UrbainMood : Comment s’est déroulée cette édition ? ​ Diaba : De très bons retours de la part du public, des créateurs, des artistes et des élus présents. Une belle programmation avec pour la première année des concerts sur les 2 jours. Des artistes talentueux qui ont su nous faire voyager à travers leurs voix et leurs instruments. Et pas mal de sollicitions de la part de créateurs et artistes pour participer à notre prochaine édition. ​​ UrbainMood : Pour finir qu’est-ce que vous nous préparez pour les mois à venir ? ​ Diaba : Reprise de nos ateliers “Voyage à travers les mots” à partir du 5 octobre 2019. Lancement de notre projet “Ecologie pour tous” avec des ateliers DIY pour mieux consommer. Et la finalisation de la programmation du "Festival des Fonderies" dans le cadre d’Africa 2020.